STIMULATION MAGNETIQUE TRANSCRÂNIENNE

La stimulation magnétique transcrânienne est une technique non invasive qui permet de modifier l'excitabilité du cortex cérébral localement et transitoirement. Une bobine de stimulation, placée contre le cuir chevelu, produit une dépolarisation neuronale par l'intermédiaire d'un champ magnétique focalisé.

 
 

Les travaux réalisés au sein de l'unité ont pour objectifs, grâce à l'imagerie fonctionnelle (TEP, IRMf) et/ou structurale (IRM) :

  • d'optimiser et tester les méthodologies de stimulation dans le traitement expérimental de troubles mentaux en cas de stimulations répétées.
  • D'obtenir des précisions sur la physiopathologie des troubles.

Dépression

Une méthode de guidage de la bobine a été mise au point permettant de cibler au mieux une région cérébrale précise. Ainsi, dans le cas de la dépression résistante, une étude a démontré que la Stimulation Magnétique Transcrânienne (TMS) répétée était plus efficace en ciblant les régions pré-frontales gauches. Les caractéristiques des patients ont permis de définir un profil de répondeurs et de non-répondeurs par la seule analyse des images avant traitement (Paillere et coll., Int. J. Neuropsychopharmacol. 2011).

ml 2011

Langage

Chez les sujets sains, la TMS appliquée sur une région particulière du cerveau (aire temporo-pariétale de Wernicke) améliore les performances lors d'une tâche auditive de détection des mots, démontrant le lien entre cette aire de Wernicke et le traitement auditif de la perception du langage et des variations de performances selon la fréquence de stimulation (basse ou haute fréquence). Ces informations peuvent être utiles pour l'étude de pathologies sollicitant le langage.