IMAGERIE PAR RESONANCE MAGNETIQUE (IRM)

L'imagerie par résonance magnétique (IRM) est une méthode d'imagerie fonctionnelle in vivo non traumatique. Elle utilise le phénomène de la résonnance magnétique nucléaire (RMN), découverte en 1946. L'IRM repose sur l'utilisation des propriétés magnétiques des noyaux des atomes. Ils se comportent comme des aiguilles aimantées qui, lors de l'application d'une onde électromagnétique de fréquence adaptée changent d'orientation puis émettent des signaux lorsqu'ils retrouvent leur position d'origine. Par la mesure de très faibles aimantations des tissus, il devient alors possible de visualiser l'anatomie d'organes profonds et opaques, mais aussi et surtout l'activité des circuits cérébraux. Cette technique permet de produire des coupes virtuelles montrant les détails des structures cérébrales (matière grise, matière blanche) avec une précision millimétrique.

L'IRM anatomique
En observant, sous l'effet d'un champ magnétique intense, la résonance des noyaux d'hydrogène, présents en abondance dans l'eau et les graisses des tissus biologiques, on peut visualiser la structure anatomique d'un organe.