ADOLESCENTS A RISQUE

Imagerie multimodale du développement du cerveau chez des adolescents et de jeunes adultes avec l'hypothèse que les périodes-clés de la maturation cérébrale correspondent à des phases de transition et de vulnérabilité au risque de psychopathologie.

  Une attention particulière est portée à l'étude des interactions entre environnement et génétique au cours de ces périodes de transition, et à leurs contributions à la vulnérabilité individuelle.

Ces recherches sont réalisées dans le cadre de la première cohorte multidisciplinaire d'adolescents européens suivis de 14 à >20 ans.

Cette cohorte d'adolescents est une plateforme pour la recherche des déviations cérébrales anatomo-fonctionnelles liées aux risques de plusieurs troubles psychiatriques. Les données internationales colligées dans l'Unité 1000 représentent une référence pour les études comparatives avec de jeunes patients de la région parisienne souffrant d'états dépressifs majeurs, d'addictions, ou à risque d'autres troubles émotionnels.

Des variations anatomiques et fonctionnelles du cerveau ont été détectées par les collaborateurs de l'Unité 1000 chez des adolescents de 14 ans n'ayant pas encore de troubles de l'Humeur (sub-bipolarité, sub-dépression). Présentes avant même l'existence d'un diagnostic, ces variations cérébrales localisées médiaient un risque significatif d'évolution vers un diagnostic caractérisé de dépression deux ans plus tard.

 

mapping brain